jeudi 24 novembre 2011

Vientiane, la douce capitale

Nous avions décidé de ne pas passer par la capitale pour des raisons pratiques d'itinéraire et éviter de perdre trop de temps, et puis finalement, du temps on en a puisque nous n'allons plus en Birmanie (qui restait une option), alors nous décidons de prendre notre temps pour visiter le pays. Comme la route est longue entre Paksé et Vientiane, nous faisons un arrêt à Thakhek. Nous mettons 11h pour faire 380 km. Notre record. La route n'est pourtant pas si mauvaise (même si les amortisseurs, morts depuis au moins 15 ans, prennent quelques sacrés coups, nos fesses aussi) mais le bus local s'arrête partout pour prendre les gens qui attendent sur le bord de la route. En arrivant à Thakhek nous sommes un peu blasés. Un petit malentendu avec un tuktuk (que l'on évite depuis le début du voyage), une chambre franchement pas terrible et chère au Thakhek Travel Lodge, nos plans qui tombent à l'eau pour visiter la grotte de Kong Lor depuis Thakhek (bien trop loin pour un aller-retour dans la journée), bref, Thakhek fut une étape inutile, mais pas envie de reprendre la route dès le lendemain donc nous y passons quand même une journée pour se reposer. 

Le mercredi 16 novembre nous prenons le bus local pour Vientiane, départ prévu à 8h30. A 8h20 ils sont 5 autour du bus à tenter de le faire démarrer. Ca sort la caisse à outils. Raksa est inquiet. Prisca leur fait confiance. Nous partons pile à l'heure. Chapeau les gars! où nous arrivons au bout de 6h. On y croyait pas, on progresse. Le temps de traverser une partie de la ville à pieds pour trouver notre hôtel et nous pouvons déjà constater le charme, très français, de cette capitale aux airs de province. Mais Vientiane a bien l'avantage de toute autre capitale : on trouve de tout! Enfin on pense surtout à la nourriture en disant ça, du coup nous dînons dans un resto Japonais (on ne se refait pas) et on éclate le budget mais pas trop nos estomacs...

Nous ne restons qu'une journée complète à Vientiane du coup le lendemain nous partons assez tôt pour visiter la ville à pieds.

Vat Sisaket


L'arc de triomphe

La vue du haut de l'arc de triomphe. L'avenue des Champs Elysées?

Vat That Luang




Nous passons au marché Khua Din pour manger, nous ne trouvons que des soupes de nouilles, ça fera l'affaire. 



Nous prenons ensuite le bus local pour nous rendre au Bouddha Park.





Même si le parc est joli nous sommes un peu déçus, nous l'imaginions comme un immense parc mais ce n'est en fait qu'un grand jardin.

De retour en ville juste à temps pour prendre l'apéro en admirant le soleil se coucher sur le mékong (encore un fois).

Installation du marché de nuit

Et de l'autre côté du mékong, la Thaïlande...


1 commentaire:

  1. Ha la ville de naissance de ma maman, faudrait que j'y aille un jour... En tout cas tu sens la colonisation française a travers certaines photos.

    RépondreSupprimer

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!