mardi 4 octobre 2011

Datong et Pingyao

Wagon hard seats

Nous arrivons à Datong le 12 septembre vers 22h, puisque nous ne restons qu'une journée nous achetons aussitôt nos billets pour le trajet du lendemain jusqu'à Pingyao, notre premier train de nuit en Chine.

Pour l'heure nous devons trouver un hotel. Il y en a un juste en face de la gare, le JiaHe International, il semble un peu trop classe pour être abordable mais on tente quand même. Finalement cela nous coûte 190 yuans (environ 20€), c'est un peu cher mais la chambre est sûrement la plus classe de tout notre voyage (mis à part le Sheraton de Santiago pris en charge par LAN bien sûr) et on a même un petit déj' de folie le lendemain.

Après le copieux petit déj' nous partons à la recherche du bureau du CITS, qui officie en tant qu'agence de voyage nationale, lorque son "manager" nous tombe dessus à la gare. Contrairement à nos habitudes cette fois-ci nous optons pour tour touristique car celui nous fait gagner du temps et nous permet de visiter deux sites sans prise de tête pour les transports (les sites sont assez éloignés l'un de l'autre). Nous ne payons que le transport (100 yuans chacun) et nous payons les entrées moitié prix avec nos cartes ISIC directement sur les sites. A ce prix là nous avons même droit à une visite à la Chinoise avec guide anglophone un peu speed munie de son petit drapeau pour ne pas perdre ses moutons. On aime...

Monastère suspendu de Xuankong





Grottes de Yungang

La plus grande des statues du haut de ses 17 mètres de hauteur


Des milliers de petites statues sculptées dans la pierre



Nous rentrons à Datong sous la pluie, nous avons 4h devant nous avant notre train de nuit, nous faisons une halte dans un cybercafé puis nous baladons un peu dans la ville que l'on trouve sans intérêt.

A 23h30 nous sommes installés dans nos couchettes hard sleeper (couchettes dures pas si dures que ça en fait) pour un voyage d'environ 7h. Une demie-heure avant d'arrivée en gare, un agent nous réveille pour qu'on se prépare à descendre. Pratique. Nous débarquons à Pingyao dans la brume matinale. Nous essayons d'acheter nos billets pour le prochain trajet de nuit mais là plus de place en couchette. A ce moment là, la gérante de la Harmony Guesthouse nous aborde pour nous proposer une chambre et accessoirement le pick up gratuit jusqu'à la vieille ville. Elle nous laisse entendre qu'elle pourra aussi nous "aider" pour les billets de train en question. Ah bon?

Nous nous installons donc dans sa guesthouse, plutôt sympa et prix raisonnable. Avant d'aller visiter la ville nous lui redemandons ce qu'elle propose pour les billets de train. Nous comprenons vite comment ça marche. Les agences de voyage de la ville achètent un lot de place sur chaque train au départ d'une ville "touristique" pour les revendre aux touristes moyennant un commission. Pas cool pour ceux qui veulent se débrouiller par eux-mêmes. Cette fois nous n'avons pas le choix, nous ne comptons pas rester ici plus de 2 jours, nous passons donc par l'auberge et payons 15€ le billet qui en vaut à peine 11€. Rien de dramatique en soit direz-vous. Nous prenons le petit déj' à l'auberge en compagnie de Greg et Anaël, qui étaient déjà avec nous la veille lors des excursions à Datong sans que nous ayons échangé mot. Nous partons ensuite visiter la vieille ville. 


Les remparts


Si l'extérieur des remparts ne présente aucun charme, l'intérieur en est tout autre. Pingyao est une "petite" ville chinoise classée au Patrimoine Mondial par l'Unesco (50000 habitants, oui tout est relatif), ses murailles renferment un coeur plutôt traditionnel et quelques ruelles ultra touristiques mais sortis du centre on y trouve de ruelles désertes et une atmosphère paisible.



Confection de bonbons au gingembre







Le lendemain nous louons des vélos pour nous rendre au temple Shuanglin situé à 7 km de la ville. Finalement nous sommes un peu déçus, même si l'usure des statues leur donne un aspect naturel et chargé d'histoire nous n'accrochons pas vraiment, après les grottes de Yungang nous restons un peu sur notre faim (Oh les blasés ceux-là!)


A l'intérieur du temple Shuanglin




Le soir nous reprenons donc le train en direction de Xi'An où nous espérons n'être que de passage et pouvoir prendre le train dans l'après-midi pour Chengdu. 

A suivre...

INFOS PRATIQUES :

- Tarif entrée du Monastère suspendu : 130 yuans
- Tarif entrée des Grottes de Yungang : 150 yuans (demi tarif pour les étudiants sur les deux sites)
- la catégorie de couchette hard sleeper c'est un wagon de 66 couchettes réparties en compartiments ouverts de 6 couchettes (2 rangées de 3 couchettes superposées), assez bruyant, les gens fument dans le wagon, des vendeurs passent régulièrement pour proposer  de la nourriture, les couchettes du bas sont plus chères car elles sont les seules sur lesquelles on peut s'asseoir mais il faut savoir que même ceux qui sont sur les couchettes supérieures viennent aussi s'asseoir sur votre couchette...
- train L7823 Datong-Pingyao départ 23h30, trajet environ 7h, 75 yuans en hard sleeper couchette du milieu (le bon compromis selon nous)

Et les albums photos...



4 commentaires:

  1. Wow, interesting place!
    I want to go someday.

    A picture of red Chinese letter [壮観] means just "spectacle!" or "magnificent!"

    RépondreSupprimer
  2. arfff!! ça tue je kiff les lieu comme ça!
    le monastère suspendu la avc les sculptures a même la roche pfff pure merveille ça!! vous avez du bien kiffer ça!!

    RépondreSupprimer
  3. ouais les grottes et les statues c'était bien bien kiffant!! mais du coup après c'est difficile de faire mieux... à suivre!

    RépondreSupprimer
  4. j'avoue les photos sont époustouflantes...finalement, la Chine why not!

    RépondreSupprimer

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!