dimanche 26 février 2012

Pondicherry


En montant dans le bus de nuit à Hospet, nous avons la surprise de nous retrouver dans une couchette double au lieu de deux sièges semi sleeper (dossiers inclinables) comme nous avions réservé. On est mieux installés mais allongés dans un bus sans amortisseurs associé à l'état des routes et de la conduite indienne, bah c'est pas de tout repos. Nous arrivons à l'heure à Bangalore, il est 6h du matin. Bangalore est LA grande ville du Karnataka, nous n'avons pas prévu d'y rester, nous espérons choper notre prochain bus pour Pondicherry dans la foulée. Il s'avère que les bus pour Pondicherry partent de la nouvelle gare routière de Shanti Nagar (qui n'est pas indiquée sur notre édition du Lonely), nous partons donc à pieds vers le quartier en demandant notre chemin régulièrement, nous apprenons en route que le bus part à 8h30. Il est maintenant 7h, on se dit qu'on est laaaarge. Sauf que la gare est en fait à environ 5 km... On arrive à 8h20, rincés, mais on arrive à temps pour le bus de 8h30. Yes! Et c'est reparti pour 8h de route!

Le bus nous dépose non loin de la gare routière de Pondy et nous nous dirigeons vers le quartier sud de la ville, le quartier français. Nous frappons à la porte d'au moins 10 guesthouses avant de trouver une chambre libre et qui ne soit pas hors de prix (Pondy c'est pas donné!). Enfin la chambre n'est pas encore prête, nous nous désaltérons sur la terrasse en attendant, pas la force d'aller plus loin dans l'immédiat. Le climat ici est toujours aussi chaud que ces derniers jours mais beaucoup plus humide, nous attendons que la nuit tombe pour aller manger. Nous trouvons notre "cantine" pour les 3 prochains jours : le Bombay Ananda Bhavan sur Mission Street.





Pondicherry est un ancien comptoir français et l'influence de l'hexagone se ressent encore largement aujourd'hui par la présence de plusieurs institutions (l'Alliance Française, le Lycée français, etc.), les églises et les rues ombragées aux maisons jaunes défraîchies.





Malgré ce charme certain, il n'y a pas grand chose à faire ici. Alors on ne fait pas grand chose. Dans des villes comme ça on se rend compte qu'on a pris l'habitude d'être assez actifs et on est parfois à deux doigts de l'ennui. Ceci dit, en cette fin de voyage cela nous fait du bien aussi, nous ressentons déjà l'excitation du retour alors nous passons 3 jours tranquilles à nous promener au bord de la mer...





Nous apprécions la quiétude du quartier français et l'odeur des ses arbres en fleurs...





Le quartier nord est beaucoup plus commerçant, nous en profitons pour faire quelques emplettes (allez hop, 4,5 kg de plus dans le sac à dos!).










Nous imaginions Pondicherry comme une petite ville de province plutôt calme mais mis à part le sud de la ville, le reste est plutôt agité et bruyant, bel et bien à l'image de l'Inde. Et même si nous avons trouvé la ville plutôt propre et agréable, la misère est toujours bien présente, nous avons même eu l'impression que, proportionnellement, plus de gens vivent dans la rue. Et pour contredire Aznavour, nous n'avons vraiment pas eu l'impression que la misère était moins pénible au soleil, bien au contraire.





INFOS PRATIQUES :

- Bus de nuit Hospet - Bangalore : 500 roupies (7,94€) en couchette double (on est passé par notre guesthouse de Hampi, on avait demandé deux sièges en semi sleeper et on a eu des couchettes à la place), compagnie Indira Travels, départ 22h, arrivée 6h près de la gare ferroviaire City à Bangalore
- Bus KSRTC Bangalore - Pondicherry : départ de la nouvelle gare routière de Shanti Nagar à l'angle de Kengal Hanumanthiah Road et Siddaiah Road, 502 roupies (7,96€) en semi sleeper bus Deluxe, départ à 8h30 (pas d'autres choix, c'était à priori le dernier à partir dans la matinée, un autre à 7h30 avec la BMTC, les suivants étant des bus de nuit, départ 22h et 22h30)
- Hotel Continental à Pondi : double avec sdb et ventilo, 800 roupies(12,70€), quartier calme, hôtel correct et plutôt propre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!