samedi 4 février 2012

Delhi

"Foreigner passengers are requested to not be friendly with strangers*" ("Les passagers étrangers sont priés de ne pas être amicaux avec les inconnus"). Ca c'est la première annonce sonore qui retentit sur le quai de la gare lorsque nous débarquons à Delhi. Ambiance. Il est 12h, nous n'arrivons qu'avec 20 minutes de retard. Ca progresse. 














Nous nous dirigeons aussitôt vers Old Delhi à pieds en quête d'un hébergement "potable". Et oui on nous a beaucoup parlé des hébergements miteux à Delhi (pas en bien of course) alors on sait déjà que cette chambre ne sera pas dans le TOP 5 des meilleures chambres du voyage. Nous arrivons aux abords de la mosquée Jama Masjid, les trottoirs sont transformés en atelier mécano et vente de pièces détachées. Après une dizaine d'hôtels tous complets ou archi miteux, nous décidons de manger et de reprendre les recherches plus tard. Ca paie, nous trouvons une chambre du premier coup à l'Hotel Al Hyatt. Non, rien à voir avec la chaine d'hôtels de luxe du même nom. La chambre n'a pas de fenêtre, ça pue le moisi et l'urine dans la salle de bain, ça grouille de cafards, c'est même pas donner dis donc mais il y a la télé et l'eau chaude. Au passage ça faisait un moment qu'on avait pas approché une télé.

Nous posons les sacs et ressortons dans la foulée pour visiter le Red Fort. On vous entend déjà "Encore?". Et bien c'est un peu ce qu'on s'est dit durant la visite et nous avons nettement préféré celui d'Agra. Cependant il y a des jardins, on en profite pour se poser un peu au soleil et récupérer des réveils matinaux des derniers jours.











Nous nous promenons ensuite dans les bazars au nord de Jama Masjid. La circulation est dense, le bruit constant, il faut avoir les yeux partout et de bons réflexes pour ne pas se faire faucher par un rickshaw ou un bus, ici c'est chacun pour soi. Oh mais que voit-on au loin? Un McDo! Une pause glace ça requinque. Ah oui on a oublié de préciser quand même que depuis que nous sommes en Inde les températures sont bien meilleures qu'au Népal, alors la glace ça passe bien :)

Le lendemain nous sortons sans programme précis, mais nous avons décidé de ne pas faire de visites "culturelles", on fait un break avec la culture. Nous sommes intrigués par la présence d'un métro dans cette ville, nous prenons donc le métro pour rejoindre Connaught Place. Le décalage entre les rues de Old Delhi et les couloirs du métro est ahurissant. Nous avons l'impression d'être dans le métro londonien, c'est moderne et propre. En se promenant dans les rues moyenâgeuses de la vieille ville, il est vraiment difficile d'imaginer qu'un métro circule sous nos pieds. Encore un exemple flagrant des contradictions que l'on peut trouver en Inde.


Une rue de Old Delhi


Nous montons donc chacun dans notre rame puisque comme au Japon il y a une rame réservée aux femmes. Raksa vivra une expérience toute aussi hardue que celle du métro pékinois, tandis que Prisca voyagera tranquillement avec les femmes.

En sortant de la bouche de métro c'est un autre visage de Delhi que nous découvrons. C'est beaucoup plus moderne, presque propre, résidentiel et bordé de magasins relativement chers. On remarque immédiatement qu'une autre classe sociale fréquente le quartier. 






Nous flânons sous les arcades, faisons un peu de lèche vitrines (ça faisait looongtemps!) puis nous retombons sur un McDo... Nous nous laissons tenter et goûtons l'équivalent du Big Mac indien : le Chicken Maharaja! Le McDo a des allures de KFC (qu'on a trouvé aussi) car il ne sert que du poulet et des produits végétariens puisque la vache est un animal sacré.

Comme les coins tranquilles et verts nous manquent ces temps-ci, nous nous posons dans Central Park, qui comme son nom l'indique est un parc situé au centre de Connaught Place.






Le soleil brille, les oiseaux chantent (enfin, si les pigeons chantent...), les klaxons retentissent à peine et nous avons une boîte de mithai (petites friandises indiennes semblables aux patisseries orientales) avec nous, de quoi laisser passer quelques heures.




Nous reprenons le métro en fin d'après-midi après un petit tour du quartier puis nous nous rendons à la mosquée Jama Masjid, à deux pas de notre hôtel. 


La rue de notre hôtel vue depuis la mosquée


Notre séjour dans la capitale touche à sa fin, il fut court mais suffisant. Malgré un certain charme nous n'avons pas tellement accroché avec la ville. Nous l'avons trouvé "trop". Delhi est surpeuplée (un vrai problème dans les grandes villes indiennes), bruyante, sale et parfois vraiment très prauvre. Si nous avons déjà pu constater la misère qui règne dans le pays, la capitale en regorge. Des bidonvilles à l'entrée de la ville, des dizaines de personnes assis par terre à la sortie de resto populaires à attendre de la nourriture qu'ils mangeront à même le sol, des enfants qui collectent les bouteilles en plastique ou qui mendient et se font chasser à coups de pieds aux fesses par la police, des gens qui s'entassent sous les arcades de Jama Masjid pour passer la nuit ou les chauffeurs de rickshaws qui dorment à même la banquette de leur bolide enroulés dans leur couverture. Bref, des situations misérables qui, malheureusement, ne manquent pas ici et nous y sommes confrontés tous les jours. Un peu difficile d'expliquer notre sentiment face à ça. De l'injustice, de la culpabilité, du malaise, du dégoût, de la compassion, de la peine, de la fatalité. Bref, là encore la liste est longue...






INFOS PRATIQUES :


-  Train Agra Cantt - New Delhi : n° 12192, départ 7h35, arrivée 11h40, 215 roupies (3,60€) billet TATKAL (mis en vente 48h avant le départ) en classe sleeper
- Trajet en métro de deux stations : 8 roupies (0,13€)
- Un menu Best Of Filet O Fish : 130 roupies (2,15€)
- Train New Delhi - Jaipur : n° 12015, départ 6h05, arrivée 10h30, 485 roupies (8€) en classe chair car

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!