samedi 3 décembre 2011

Luang Prabang

Nous continuons de remonter vers le nord du Laos en compagnie de Céline et Corinne et prenons la route vers Luang Prabang le mardi 22 novembre. En route nous sommes arrêtés en raison de travaux. Les routes au Laos ne sont pas toujours de bonne qualité mais cela évolue, c'est donc pour la bonne cause que nous attendons une bonne demie-heure sur le bord de la route. 







Luang Prabang c'est l'ancienne capitale du pays et certainement la ville la plus touristique mais aussi la plus spirituelle. Elle jouie également d'un cadre naturel composé de collines recouvertes de forêts tropicales, toujours bordé par le mékong. Sur un plan historique et religieux, Luang Prabang s'impose également, comme en témoignent, entre autre, l'ancien palais royal ou les nombreux temples de la ville. Nous arrivons donc plutôt conquis sauf que nous ne sommes pas les seuls, Luang Prabang c'est aussi la ville au Laos qui concentre le plus de touristes, et ça, on avait plus l'habitude ici. Enfin rien d'alarmant non plus, l'ambiance reste très agréable, le charme Laotien opère toujours, n'ayez crainte.

Nous passons 3 jours à Luang Prabang et commençons par une visite de la ville. Raksa visite le Vat Xieng Thong, l'un des plus beaux temples de la ville.






Nous nous rendons en haut du mont Phousi au sommet duquel se trouve un temple d'où nous avons une vue sur l'ensemble de la ville et les monts environnants, manque de chance le temps est nuageux. Juste le temps d'admirer le coucher du soleil avant de se faire dévorer par les moustiques.

En redescendant nous traversons le fameux marché nocturne, le plus grand et le plus coloré que l'on ai vu depuis notre arrivée. En même temps on a pas trop l'habitude des marchés, d'habitude on les évite, comme ça pas de tentation et on alourdit pas nos sacs! Mais à 3 mois du retour on fait une petite entorse.



Du lao lao avec serpents ou scorpions...


Le bon côté avec les villes touristiques c'est que côté nourriture on trouve beaucoup de restaurants, même des restaurants Français qui servent un "gratin de pommes de terre à la savoyarde", ce qu'on appelera facilement une tartiflette, et quand même après bientôt 9 mois, ça fait plaisir!

Après avoir négocié un tuktuk à 4 nous partons en direction de la cascade Kouang Si à une vingtaine de kilomètres. L'eau est sublime mais il ne fait pas très chaud, les maillots de bain ne feront pas trempette aujourd'hui.





Au passage nous traversons une réserve qui accueille quelques ours bruns d'Asie.



Le dernier jour nous nous levons tôt pour pouvoir assister au rite bouddhique qui donne toute sa dimension spirituelle à Luang Prabang, l'aumône des bonzes. Lors de ce rituel quotidien, les jeunes bonzes pensionnaires des temples de la ville marchent dans les rues pour mendier leur nourriture auprès des fidèles, tout comme le faisait autrefois Bouddha. C'est donc des dizaines de robes safran qui défilent dans la rue aux premières lueurs du jour...




Nous assistons à l'aumône depuis l'autre côté de la rue pour ne pas déranger les bonzes dans ce rite religieux, ce qu'ont l'air d'oublier certains touristes qui bombardent littéralement les bonzes de clichés et parfois même à grand coup de flash à 1 mètre d'eux... Sans commentaire.

1 commentaire:

  1. La cascade Kouang est magnifique. Pauvres bonzes, ça doit faire parti de leur formation les flashs, pour le coté zen :D

    RépondreSupprimer

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!