samedi 10 décembre 2011

"J'irai dans la jungle avec vous"

Nous quittons Nong Khiaw le lundi 28 novembre au matin, en sachant que la route jusqu'à Luang Nam Tha sera probablement longue et pénible, ça n'a pas loupé. En tout 3 bus, 10h, 180000 kip, le même dame malade (qui a vomi pendant 7h) et quelques vertèbres bien tassées par la route pourrie et nous arrivons enfin à destination. Il est quasiment 19h quand nous nous installons à la Kamking Guesthouse, les rues de la "ville" sont quasi désertes, il caille, nos premières impressions sur Luang Nam Tha sont mitigées mais pas très objectives. Enfin heureusement ce n'est pas la ville qui nous amène ici. 

Luang Nam Tha est l'endroit idéal pour organiser un trek dans la Namha Preserved Area. Nous bookons donc un trek de 3 jours avec l'agence Green Discovery, en compagnie de Phon, notre guide, qui semble plus animé par l'envie de séduire Céline et Corinne (en vain) que de partager d'éventuelles connaissances sur la jungle qui nous entoure. Ainsi soit-il... les agences qui ont pignon sur rue ne sont pas forcément les meilleures...

Nous marchons en moyenne 5h par jour, ça monte, ça descend, ça remonte et ça redescend. Le premier jour nous traversons la fôret et rejoignons le camp (de luxe, avec matelas gonflables, cherchez l'erreur en pleine jungle...) où nous passerons la nuit.








Le 2 ème jour nous continuons à travers la forêt pour rejoindre le village de Ban Namkoy où nous passons la nuit. 



Le Laos compte environ 80 ethnies regroupées en 4 grandes familles, chaque ethnie a son propre dialecte, ses propres coutumes, traditions, religion, etc. Le village de Ban Namkoy est un village Lanten. Phon nous explique que les Lanten sont animistes, que les femmes mariées se rasent les sourcils et ont une coiffure particulière (cheveux attachés et deux mèches de cheveux tirées et passées derrière les oreilles), ils vivent en autarcie et les enfants vont à l'école du village dont le maître vient de la "ville" la semaine et repart le week end. 

A notre arrivée les femmes du village se rassemblent autour de notre campement pour les présentations et les usages habituels... de vente. Là on se rend bien compte que le petit tour dans les villages ethniques est quand même bien rôdé et que l'authenticité n'est pas vraiment de mise.

Nous n'aurons d'ailleurs aucun véritable échange avec les villageois à part les enfants qui s'amusent autour de nous toute la soirée.



Nous avons tout de même pu remarquer, de manière sûrement bien générale, que les femmes gèrent la maison et les corvées ménagères, les enfants s'occupent souvent des plus jeunes avec beaucoup d'attention et de prévenance, de nombreux papas (ou papis) portent les bébés et pour le reste des hommes du village on se dit qu'ils doivent travailler dans les cultures environnantes.


Ban Namkoy, village d'ethnie Lanten


Les 3 petits cochons


Les cochons se font picorer. Y a plus de respect.


Là où l'on fait la vaisselle, mais aussi la lessive et la douche!



Piqûre de sangsue... beurk!


Le dernier jour nous reprenons la route en traversant un 2ème village, où d'autres touristes ont passé la nuit, puis nous traversons des rizières où les villageois battent le riz avant de reprendre la route dans la jungle humide où le sol est blindé de sangsues qui s'introduisent dans nos chaussures... (cf. la vidéo en fin d'article) Petites crises de paranoïa, puis après les premières piqûres on ne fait plus vraiment attention.


Battage de riz


Nous rentrons en ville rincés, sales, enrhumés et bien décidés à ne pas manger de riz ce soir (après 3 jours de sticky rice notre transit dit noOOoOon!). Nous retrouvons le confort et la douche chaude à la guesthouse. Un plaisir indéniable.

Nous nous reposons pendant 2 jours avant de passer la frontière Thaïlandaise. 
Le Laos s'est déjà fini, nous sommes finalement restés 1 mois entier au lieu de 2 semaines et demi initialement prévues. 


Si on aimé? 
On a adoré!

En bonus, la vidéo du trek!





INFOS PRATIQUES :

-  Trajet Nong Khiaw/Luang Nam Tha en 3 bus : Nong Khiaw/Pakmong 1h, 20000 kips, départ à 9h ou 11h direct pour Oudomxai, Pakmong/Oudomxai environ 3h sur toute bien pourrie , 30000 kips, Oudomxai/Luang Nam Tha, environ 4h30 sur route nickel, 40000 kips, départ à 15h
- Trek de 3 jours/2 nuits avec l'agence Green Discovery : 648000 kips ($81) en groupe de 8 personnes
- Kamking Guesthouse, chambre double à 70000 kips (environ 7€) avec sdb privée ultra propre, eau chaude, TV et balcon pour certaines


3 commentaires:

  1. Les trois petits cochons sont trooooooooop mignons :)

    RépondreSupprimer
  2. .... Petite sangsue ?!??!?!! .... Mais vous blaguez ou quoi ?!?!? Elle est enorme !!! Trooop degueux sa façon de bouger !!!! Beeeurrk!!
    Sinon pas mal ton ptit pas de danse, Prisca !!! T'as trooop de flow ! Haha !!
    J'pense ke j'en aurai eu autant ... voir plus dans la même situation ! Loool ! T'es devenue trooop courageuse kan mm ! Ahahha ! Et les sons de la jungle... juste le kiiif ..!
    Bref, bien sympathique cette petite video, digne de Video Gag, pr le pas de danse de Prisca et la chute de votre copine ! Haha
    Bonne continuation et faites plus de videoooos !! ;)
    Zooobi la Mif ! <3





    Bonne continuation et faites plus de videos !! ;)
    Zoooooobi la Mif ! <3

    RépondreSupprimer
  3. La video fait pensé a un film d'horreur de série B vu les décors (je vous donne une idée la!). On s'attend a ce qu'il se passe quelque chose mais rien, juste de pauvre sangsues affamées. Je rejoins Kaysei en tout cas c'est sympa et ça change des photos

    RépondreSupprimer

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!