dimanche 1 mai 2011

"J'irai au Machu Picchu avec vous"

En arrivant à Cusco on ne sait pas exactement combien de temps nous allons rester, nous avons envie de nous poser un peu et devons organiser notre trip au Machu Picchu et dans la vallée sacrée, tout près de Cusco. Nous nous installons dans un hôtel plutôt douillet où la gérante est pleine de bons conseils et très avenante ce qui nous fait oublier le froid de canard qu'il fait (dans la chambre car dehors il fait bien meilleur!). Nous mettrons presque 3 jours pour organiser les 3 jours suivants, on prend notre temps hein! , et on apprécie Cusco où malgré tous les rabatteurs et vendeurs en tous genres nous nous y sentons à l'aise. C'est aussi ce qui ressemble le plus à une Ville depuis plusieurs semaines et nous retrouvons nos repères, dont le McDonald's... (euh sans commentaire merci). 

La ville de Cusco est pleine de charme, entre ses places aux édifices baroques, ses rues pavées et ses murs incas. Nous y mangeons bien et redécouvrons même les plaisirs des desserts (quasi inconnus en Bolivie) dont la leche asada qui n'est rien d'autre qu'une crème brûlée que nous avons élu comme notre dessert cusqueno en lui faisant honneur tous les soirs. Oui, TOUS LES SOIRS!! Huuuum!

Le dimanche 17 avril, jour des rameaux, la ville, qui compte un grand nombre d'églises, est prise d'assaut par les vendeurs de rameaux et tous les habitants achètent le leur avant d'aller à la messe. Nous flânons aussi au marché de la place San Francisco où nous goûtons du fromage cusqueno, pas mauvais, nous fait vaguement penser au Babibel... Puis nous achetons quelques meringues et biscuits à base de maïs (comme beaucoup de chose ici). Nous nous rendons au marché artisanal où nous regrettons déjà de ne pas avoir acheté plus de chose en Bolivie... Mais cela ne nous empêche pas d'acheter quand même.




Lundi nous allons à Pisac, à un trentaine de kilomètres au nord de Cusco, village très connu pour son marché et son site de ruines incas situé au sommet d'un cerro (pour changer) que nous gravissons à pieds (pour changer aussi). Nous sommes les seuls à monter et ne croisons que des randonneurs redescendant vers la ville. On doit passer pour des fous. La montée est rude mais à l'arrivée ça vaut vraiment le coup. Nous admirons le site planté au milieu des montagnes, entre le bruit des chutes d'eau et d'un jeune musicien qui fait résonner son instrument (inconnu) sur tout le site, le moment est agréable. Nous avons eu un avant goût de Machu Picchu. Nous rentrons à Cusco en fin d'après midi, toujours en colectivo, encore une fois nous sommes les seuls "touristes" à bord. La plupart des touristes optent pour des tours proposés par les nombreuses agences de Cusco pour visiter le Machu et ses environs en quelques jours. Nous avons préféré prendre notre temps (puisque nous en avions) et s'organiser nous mêmes afin de rester libres dans nos déplacements.









Mardi c'est le grand jour. Enfin presque. Nous partons en direction du Machu Picchu. Mais c'est pas si simple que ça. Parce qu'il faut savoir que le Machu Picchu c'est un peu la vache à lait du Pérou, tous les touristes du pays passent par Cusco pour visiter ce site magnifique, d'une manière ou d'une autre, dont rien que le ticket d'entrée coûte une blinde et c'est sans compter les transports. So, après moultes scénarios afin de ne pas trop contratrier notre conseillère SG et de conserver l'énergie récupérée ces derniers jours de glande brainstorming, nous avons décider d'aller jusqu'à Ollantaytambo en taxi collectif, visiter la ville et le site inca avant de prendre le train qui nous mène à Aguas Calientes, ville située au pied du Machu, y dormir, partir au petit matin (4h30, c'est la nuit ça plutôt non?!), monter à pied jusqu'au Machu (1h30 de rude ascension tout en dénivelé), arriver pour l'ouverture, grimper le Wayna Picchu, enjoyer, rentrer à Aguas Calientes y redormir, reprendre le premier train le lendemain matin (moins cher), visiter encore 2 autres sites et rentrer à la casbah, enfin à l'hôtel à Cusco. Alors, ça valait bien 3 jours de préparation, non?! Bon, ça c'est presque passé comme ça...

Arrivés à Ollantaytambo on visite le site prévu, mais notre carte internationale d'étudiants ne nous donne pas droit à de réduction Grr, raté! Le site est impressionnant.






Nous prenons ensuite le train direction Aguas Calientes. Et là, c'est le clash. Tant de luxe, de confort et de proutproutissime que nous avions oublié depuis le debut du voyage. Il faut savoir que le réseau férroviaire du Pérou est géré par une compagnie anglaise, Perurail, qui offre un confort très occidental et donc des prix TRES occidentaux. Nous voyageons dans un wagon vistadome, avec fenêtres panoramiques, service à bord et même (et surtout) vente de casquettes, bobs, T-shirts, magazines,... tout sur le Machu Picchu à des prix qui te mettent K.O. avant même d'avoir payer ton billet d'entrée. Arrivés à Aguas Calientes, la claque continue. La ville regorge de restaurants touristiques où les prix sont abusifs, les quantités misérables et la qualité inexistante. Nous n'accrochons PAS DU TOUT et n'avons qu'une hâte, visiter le Machu, quitter cette ville et l'oublier. Nous achetons notre billet d'entrée au Machu Picchu au centre culturel de la ville, et là notre carte d'étudiants fonctionne! Ouf, moitié prix, ça sera 15€ par personne. Nous irons ensuite nous faire plumer dans un des restos de la ville puis au lit, demain lever à l'aube...



La vue du site à notre arrivée









Un des nombreux travailleurs qui entretiennent le site
Le site quelques heures après notre arrivée




Les détails de l'aventure en images...



J'irai au Machu Picchu avec vous from Yksor on Vimeo.


Nous avons adoré le Machu Picchu, en arrivant, le site entouré de nuages, de brume et l'air moite nous plonge dans une ambiance très mystique. Puis le ciel s'est découvert et nous a laissé contempler le site, pendant 6 heures... Seul regret : être arrivés trop tard pour escalader le Wayna Picchu (même si entre nous Prisca n'était plus très partante après le petit parcours de santé pour accéder au site).

Après avoir quitté Aguas Calientes nous nous arrêtons à nouveau à Ollantaytambo et nous partons en freestyle vers les salinas en choppant un taxi collectif qui nous dépose une quinzaine de kilomètres plus loin, sur le bord de la route, où nous rejoignons le chemin d'accès aux salinas. Le chemin grimpe pas mal, nous sommes seuls encore, on aime. Nous arrivons sur le site qui compte environs 4000 bassins, la vue est impressionnante et en arrivant de ce côté nous pouvons observer des hommes qui récoltent le sel et construisent de nouveaux bassins. 







En arrivant devant l'entrée du site nous devons choisir si nous faisons demi-tour pour chopper une autre voiture là où nous sommes descendus ou si nous continuons à pieds vers Moray (environ 5h de marche). Un van de touristes est garé devant l'entrée du site, nous demandons au chauffeur s'il peut nous emmener, nous négocions la course car nous n'avons presque plus de nuevos soles dans nos poches. Il accepte, les tourites aussi. Et voilà comment on finit assis sur le frein à main à discuter Pérou avec des belges et qu'on économise nos mollets déjà pas mal endurcis. Nous arrivons donc à Moray où nous pouvons une nouvelle fois admirer le travail des terrasses incas en amphithéâtre, probable système d'agriculture mais qui laisse place à de nombreux débâts quant à sa réelle utilisation. Le mystère demeure face à l'ingéniosité inca. 







Le chauffeur a accepté de nous ramener jusqu'à Cusco, il nous a attendu pendant notre visite. Nous rentrons donc à Cusco, affâmés (nous n'avons pas mangé depuis la veille midi tellement dégoutés des restos d'Aguas Calientes), nous finirons au McDo...

Voilà, notre séjour à Cusco et sa région, marquée par la visite du grand Machu Picchu et notre premier projet vidéo! Ok c'est pas super réussi et promis la prochaine fois on fera mieux, on espère que vous avez apprécié quand même de visiter le Machu avec nous! Pour les plus patients les albums photos ont été mis à jour! 


5 commentaires:

  1. BOnjour,

    passionné par le Machu Picchu depuis 30ans en fait depuis l'époque du dessin-animé LES MYSTERIEUSES CITES D'OR j'ai beaucoup apprécié votre vidéo, vos photos et votre partage sympathique.

    Je vois donc qu'en partant à 4h du matin, et en faisant 1h30 de marche pour éviter de prendre le bus, vous arrivez à 7H du matin et qu'il y avait une queue épouvantable ? combien de temps et à combien est l('entrée ?

    RépondreSupprimer
  2. Photos encore une fois morteeeeelles !
    Et tip-top la vidéo ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour N,
    Sympa d'être suivis par d'autres que nos proches ;) En fait nous devions partir à 4h30 et finalement nous ne sommes partis que vers 5h et on a mis 1h45 pour monter (selon ton rythme tu peux mettre une peu moins mais ça grimpe quand même pas mal, 1800 marches je crois), à l'entrée un peu de monde mais ça avançait vite et l'entrée plein tarif c'est 126 nuevos soles, 30€, demi tarif pour les étudiants.

    MikiOlivandCo tant mieux si elle vus a plu on essaiera d'en balancer plus souvent!! ;) BiZzZ

    RépondreSupprimer
  4. waouuuu coool les photos, les récits et la vidéoooo !
    Trop marrant d'entendre vos voix :)
    Bon juste pour en rajouter encore une couche, mais vous vivez vraiment des moments inoubliables et magnifiques. J'espère que vous prenez bien soin de vous l'un et l'autre. Vous êtes tout beaux, tout bronzés... et surtout bien loin d'un quotidien un peu morose. J'espère que le moral est là.
    Refaites des vidéos, on veut passer un peu de temps avec vous :)
    PS : Raksa met un copyright sur tes photos !
    Cheers buddies, enjoy This CrazY LiFe . . .
    re PS : on suit on suit le bloggggg !

    RépondreSupprimer
  5. Contents que ça vous ai plu!! ;) Oui oui plus de vidéos t'inquiète, on y travaille!! Le moral est là mais on est en manque de vous les zamis!! Mais on enjoy toujours.
    BiizZ

    RépondreSupprimer

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!