mardi 24 janvier 2012

Mais que font-ils encore à Kathmandu?

De retour à Kathmandu pour la 3ème fois, nous ne retournons pas à Freak Street, qui se trouve au sud de la ville, nous nous installons au nord ouest de Thamel cette fois-ci puisque l'ambassade de l'Inde se trouve à 15 minutes à pieds et que allons devoir y faire plusieurs aller-retours. 

Nous passons la plupart de nos journées à nous reposer, à bouquiner, à prendre le temps, à faire des aller-retours entre l'hôtel et la boulangerie :), à regarder des films/séries, bref, on se la coule douce et ça fait vraiment du bien. Dorénavant Kathmandu détrone Phnom Penh, qui était la ville où nous étions restés le plus longtemps (11 jours), nous aurons passé en tout 20 jours dans la capitale Népalaise et c'est sans prétention qu'on peut tout de même dire qu'on commence à bien connaître certains coins de la ville.


Entre deux jours de glandouille il a tout de même fallu s'atteler à ce pourquoi nous avons du revenir : les visas Indiens. Avant de faire la demande de visa pour l'Inde (qui va prendre 5 jours) nous devons nous occuper de prolonger notre visa Népalais qui prend fin dans quelques jours. Le vendredi 13 janvier nous voici donc partis vers le Département de l'Immigration à l'autre bout de la ville. Nous n'avons besoin que de 3 ou 4 jours normalement mais l'extension du visa est de 15 jours minimum et cela nous coûte donc $30 chacun. Bim! Nous sommes un peu dégoûtés mais nous n'avons pas le choix de toute façon. Nous attendons donc le lundi 16 pour commencer les démarches auprès de l'ambassade de l'Inde. Nous arrivons à 8h30 devant la grille, le bureau n'ouvre qu'à 9h30 mais ils ouvrent avant et commencent à distribuer des tickets, donc pour éviter d'y passer la matinée nous avons préféré venir tôt. Nous ne sommes pas la seuls. Enfin nous avons le ticket n°7 (c'est déjà pas mal), à 10h30 nous sommes dehors, nous devons revenir dans 5 jours pour effectuer la "vraie" demande de visa, la 1ère démarche ne consiste qu'à remplir un formulaire avec les infos sur nos passeports, l'ambassade vérifie auprès de nos pays d'origines s'il s'agit bien de nos passeports... Et c'est ça qui prend le plus de temps. 4 jours.

Nous profitons aussi de notre retour pour nous rendre à Pashupatinah, à 5 km à l'est de KTM, haut lieu de pélerinage du Népal, traversé par la rivière Bagmati. Cette rivière sacrée se jète dans le Gange, par conséquent, la crémation à Pashupatinah à la même valeur qu'à Varanasi en Inde. Lorsque nous arrivons près des ghats, plusieurs crémations sont en train de se dérouler. Nous observons attentivement les rituels depuis l'autre côté de la rive.

En observant ce rituel, nous comprenons, ou du moins nous avons l'impression, que le rapport à la mort est différent ici. Nous n'avons pas la prétention de savoir pourquoi et de vous l'expliquer, il s'agit juste de notre ressenti en assistant aux crémations.


Ici les photos sont tolérées, à condition bien sur de ne pas gener les cérémonies et de photographier depuis l'autre rive.



Les défûnts sont "préparés" au bord de la rivière, leurs vêtements y sont déposés, on leur verse de l'eau dans la bouche, sont recouverts d'un linge blanc et d'un autre de couleur orange, des fleurs sont déposés sur leur corps et leur tête avant d'être eux-mêmes déposés sur le bûcher de crémation qu'un membre de la famille est chargé d'allumer. Lorsque le bûcher est allumé, l'odeur se déplace dans de grands nuages de fumée à travers la ville, les temples et la foule contemplative. Quand les corps se sont consummés, les cendres sont ensuite versées dans la rivière.



C'est la première fois que nous assistons à une crémation selon les rituels hindous et malgré la "gravité" de l'endroit qui est paradoxalement emprunt par la religion, la mort et la vie (il y a une telle vie autour du rituel), nous ne sentons pas de malaise. Certaines personnes peuvent se sentir très mal à l'aise face à la mort, nous ne savions pas comment nous pouvions réagir, mais finalement plutôt bien. Peut être parce que nous avons l'impression que tout le rituel se déroule dans une totale sérénité , il y a quelque chose de "beau" et de "grand" dans ces crémations.














Vendredi 20 janvier nous retournons à l'ambassade pour effectuer la "vraie" demande de visa, à 10h nous sommes dehors, yes!. Sur le retour nous achetons du fromage de yak au magasin DDC pour notre trajet de nuit jusqu'à la frontière Indienne. 


Le midi nous déjeunons avec Yuji, notre voisin de chambrée dans un resto jap' qui sert certainement le meilleur curry japonais de Kathmandu (et c'est Yuji qui le dit donc c'est surement vrai) au resto Lotus.


En fin d'après-midi nous retournons chercher nos visas. Sauf que les passeports ne sont toujours pas revenus (dont ne sait ou...) et qu'on a bien cru qu'on allait louper notre bus! Heureusement ils sont revenus à temps. Visas en poche nous pouvons enfin partir en Inde! Yiaaah!




Et en vrac, quelques images supplémentaires de Kathmandu...


Groupe de femmes à Bodhnath

Sieste au soleil sur le toît de taule de la maison

Blanchisserie à ciel ouvert
















INFOS PRATIQUES :

- Le Department of Immigration sur trouve maintenant sur Kalikasthan et non plus sur Baber Mahal, les demandes sont à effectuer le matin et les visas à récupérer dans l'après-midi le jour même, minimum 15 jours ($30) pour une première extension de visa, au-delà de l'extension c'est $2 par jour, le tout à payer en roupies népalaises
- Bus local pour Pashupatinah à prendre à Ratna Park, même bus que pour Bodhnath, 20 roupies le trajet (0,20€)
- Droit d'entrée à Pashupatinah : 500 roupies (5€), ne comprend pas l'accès au Temple d'Or dont l'accès est réservé aux hindous
- L'ambassade de l'Inde se situe au nord de KTM, quartier Lamzipat près de Thamel, rue Lainchaur. Demandes à effectuer le matin (9h30-12h mais ils ouvrent à partir de 8h45 pour distribuer les premiers tickets). 1ère visite pour le TELEX (300 roupies), 2ème visite 5 jours plus tard pour le demande de visa le matin (3250 roupies + 250 roupies de frais) et venir le récupérer l'après-midi entre 16h30 et 17h. Le visa est donc moins cher qu'en France. Pour les demandes effectuées le vendredi la 2ème visite est le vendredi suivan, si 1ère visite le lundi, 2ème visite le vendredi également.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!