lundi 25 avril 2011

Puno et les îles Uros

Nous quittons Copacabana le 13 avril pour nous rendre à Puno, toujours au bord du Titicaca mais du côté péruvien! Après une traversée de frontière, deux tampons supplémentaires sur nos passeports et 3h de trajet nous y voici. On constate immédiatement une différence avec la Bolivie, ici le tourisme touriste est vraiment exploité et avant même qu'on ne descende du bus un type se présentant comme un employé de la compagnie de bus propose un hébergement en ville. Nous nous laissons convaincre et posons nos sacs à dos au Gran Puno Inn. Nous y avons tout le confort sauf le petit déj' mais le wifi pour 40 soles la nuit (environ 10€).

Nous arrivons en milieu de journée à Puno et nous avons prévu de reprendre un bus pour Cuzco le lendemain matin, nous n'avons donc qu'un après-midi pour visiter la ville et les îles flottantes qui sont une des attractions principales du coin qui font de Puno le point de chute idéale pour la visite. Nous réservons donc un tour via l'hôtel qui part à 16h, la visite durant 2h30, nous avons le temps de visiter la ville et manger un morceau, aujourd'hui ça sera chinois! Et un vrai s'il vous plaît!

Nous avons RDV à l'hôtel à 15h45, une navette est censée nous récupérer et nous emmener jusqu'au port. Un type vient effectivement nous chercher à l'heure, mais il est à pied, il nous fait la conversation en attendant, 16h05 toujours rien, il finit par nous faire prendre un taxi disant que la navette est bloquée dans les bouchons quelques blocs plus loin. Ok. Arrivés au port le bateau censé nous emmener aux îles est déjà parti... On sent le coup foireux. Finalement, après avoir fait le tour des bateaux le petit tchatcheur nous dégote un bateau et même des touristes en plus! Nous voici partis pour les Uros. On sent le tour hyper rôdé et même si Giovanni, le guide, nous apprend pas mal de choses sur les îles tout est bon pour te faire dépenser quelques soles supplémentaires, comme traverser le lac pour rejoindre la 2e île sur un bateau "traditionnel" pour 10 soles, ou encore les souvenirs, cartes postales et même des bars-snack-restaurant. Il faut aussi dire que certains tours proposent de passer la nuit sur une des îles donc forcément faut bien manger.





Le moment le plus "touristique" (et embarassant) où ces mesdames nous ont chanté "vamos a la playa"...

La traversée sur un bateau traditionnel (enfin avant que la barque à moteur ne vienne nous pousser... hum hum)

Ceci dit les îles ont du charme et une fois dessus on a du mal à s'imaginer que tout ceci n'est que du roseau flottant... Impressionnant. Ce qui sert de sol est en fait des blocs de racines de roseaux d'une dizaine de mètres de profondeur, le tout ficelé et recouvert de roseau proprement entassé pour créer le sol! Après quelques minutes sur la 2e île de nombreux bateaux à touristes nous rejoignent, nous repartons quelques minutes après, la visite est terminé. Le soleil se couche et nous arrivons au port en observant une belle vue nocturne sur la ville de Puno.







Finalement nous nous offrirons une journée de repos supplémentaire à Puno pour cause de petits dérangements gastriques pour Prisca (inévitable malheureusement) et nous quittons Puno jeudi 14 avril.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!