lundi 11 juillet 2011

Nouvelle-Zélande, Ile du Sud

Après notre première semaine sur l'île du nord et maintenant bien à l'aise de nos rôles de roadtrippeurs, nous arrivons à Picton après 3h15 de ferry et nous reprenons directement la route vers notre prochain "campsite" dans le parc national d'Abel Tasman, au nord-ouest de l'île du sud. Comme d'habitude le terrain est situé au fin fond d'un chemin chaotique. Nous coupons le moteur, mangeons une bonne soupe de nouilles indonésienne en sachet et nous endormons bien au chaud de nos sacs de couchage. 

Ce matin, comme de nombreux matins, nous découvrons la beauté des lieux puisque nous sommes arrivés de nuit (il fait nuit à 17h30). Nous sommes au beau milieu d'un champ, entourés de montagnes verdoyantes, au coeur du parc Abel Tasman. Nous petit-déjeunons sous le réchauffement des premiers rayons de soleil qui traversent les vitres du van avant de reprendre notre chemin.




La Golden Bay

Le soleil est au rendez-vous, ce qui rend supportable les faibles températures. Sur la route en direction du Farewell Spit nous visitons les Pupu Springs, des sources dont l'eau, froide, est l'une des plus claire d'Australasie et comme en Nouvelle-Zélande l'environnement est un sujet très important il est devenu interdit de s'y baigner suite à la propagation de différentes algues parasites au sein des sources. Vu la température on a pas de regrets. 






















Une heure plus tard nous arrivons au Farewell Spit, nous marchons le long d'une plage de sable qui mêne vers ces fameuses dunes formant une baie d'environ 30 km, nous croisons encore de nombreux cygnes noirs. 




Tout ce sable nous rappelle vaguement notre expérience dans le désert de Huacachina, la mer en plus et quelques degrés en moins. Ceci dit au soleil ça tape assez fort, peut être parce qu'ici nous sommes tout près du trou de la couche d'ozone... Nous finissons l'après-midi sur la plage de Wharariki où le coucher de soleil commence tout juste.


















La côte ouest et la région des glaciers

Nous rejoignons les côtes de la mer de Tasmanie par Westport, après un bref arrêt au i-Site (office de tourisme local) nous nous dirigeons vers Punakaiki et ses Pancake Rocks, un ensemble de roches calcaires qui par le temps et l'érosion a pris la forme de galettes superposées. Au milieu de ces roches se trouve le fameux "blowhole", un trou d'où l'eau de la mer jaillit tel un geyser à marée haute, malheureusement nous arrivons 2h trop tard pour le spectacle... 






















La région jouit d'un climat plutôt agréable du coup la végétation a parfois des allures de tropiques, on y trouve d'ailleurs un palmier endémique, le nikau






















A l'heure du déjeuner nous rencontrons un oiseau très ressemblant au fameux kiwi mais on se doute qu'il ne s'agit que d'un sosie car il est très rare d'en trouver par hasard. Tout le trajet longe la mer et c'est plutôt agréable vu la route que l'on a aujourd'hui. 

Après une nuit dans un des DOC d'Hokitika, où l'on s'est fait réveiller par les fameux oiseaux sosies des kiwis qui picoraient le dessous de la voiture, nous faisons un petit tour en ville puis jusqu'au gorges d'Hokitika où l'eau est d'un bleu pur. 



Nous reprenons la route vers la région des glaciers à quelques heures seulement, où nous attendent Franz Josef et Fox Glacier. Nous arrivons en début d'après-midi sur le site de Franz Josef et nous sommes plutôt déçus. Nous étions restés sur l'image du glacier Perito Moreno et là c'est beaucoup moins impressionnant, le glacier reculant, la partie visible est minime et lointaine, le phénomène intéressant par contre c'est la rivière qui traverse le pied du glacier par une voute de glace. 


























Le cadre est intéressant, une immense vallée de pierre où coule une rivière, on s'imagine qu'il y a 100 ans le glacier occupait massivement cet espace. 

















Nous finissons la journée au Holiday Park de Fox Glacier, c'est le luxe, douche chaude, chauffage dans le van et repas cuisiné! 

Le lendemain, après un petit-déjeuner chaud lui aussi, nous sommes d'attaque pour le second glacier du pays. Toujours un peu la même impression que face au Franz Josef si ce n'est que celui-ci nous pouvons l'approcher de plus près et contrairement à son voisin, le Fox Glacier avance (depuis quelques années seulement le mouvement s'est inversé), du coup nous retrouvons une face plus semblable au Perito Moreno avec ses fissures bleutées bien visibles.









Queenstown et Milford Sound

Après les glaciers nous reprenons la route, toujours vers le sud en direction de Queenstown. Nous faisons quelques haltes notamment au lac Paringa et à Ship Creek où nous avons le plaisir d'observer un petit groupe de dauphins depuis la plage. 

Notre van qui pose au bord du lac Paringa


Nous longeons ensuite l'immense lac Wanaka, puis le lac Hawea, le paysage est plus sec et toutes ces montagnes rousses qui se reflètent dans le lac nous rappelle le Titicaca (oui on est très nostalgiques de l'amérique du sud). Nous traversons Queenstown pour rejoindre notre DOC du jour, toujours situé dans un trou paumé au milieu d'un champ entre deux montagnes et près d'un lac gelé, la nuit s'annonce glaciale. 

Le lendemain nous rejoignons le centre ville de Queenstown, nous flânons dans ses quelques rues piétonnes, ses boutiques et son cybercafé. La ville est agréable, plutôt jeune et la saison de ski commence du coup nous croisons pas mal de jeunes skieurs. C'est aussi à Queenstown que l'on peut s'adonner à tous les sports extrêmes, peut être plus en été. 























Le tour est vite fait pour nous qui ne skions pas, nous reprenons la route en début d'après-midi vers Te Anau, porte d'entrée du parc national Fiordland. 

Après une nuit à température ambiante nous arrivons à Milford Sound, l'un des plus célèbres accés aux fjords. Nous marchons vers différents points de vue mais le temps n'est pas au beau fixe, beaucoup de nuages gachent un peu la magie du paysage, du coup nous hésitons à faire la traversée en bateau. 



Après consultation des prix nous sommes calmés et nous tirons un trait sur les fjords. Un peu déçus avec du recul mais bon, c'est la vie! De belles choses nous attendent encore ailleurs.

Les Catlins

Nous arrivons dans la région la plus au sud du pays par la ville d'Invercargill afin d'explorer les Catlins, une région peuplée d'animaux marins (à défaut d'hommes): otaries, lions de mer, dauphins et manchots. Les routes menant aux différentes colonies sont assez sinueuses, nous comptons donc prendre notre temps pour explorer la région en remontant vers Christchurch. Notre première rencontre sera des lions de mer à Waipapa Point où un couple se fait la guerre sous nos regards enfantins. 























En fin de journée, nous croisons quelques "yellow eyed penguins" à Curio Bay, ces manchots aux yeux entourés de plumes jaunes, qui rentrent vers leur terrier après leur journée de pêche. 






















Le lendemain nous continuons notre visite des Catlins par les Purakaini Falls, Surat Bay, Cannibal Bay, Nugget Point où nous voyons des bébés otaries jouer dans leur petite piscine privée aux pieds des falaises puis nous finissons à Dunedin, plus exactement à Otago Peninsula, où nous apercevons un albatros royal mais il est trop rapide pour finir en cliché.


Nous continuons notre route vers Shag Point et là c'est le paradis des otaries! On y trouve toute une colonie tranquillement installée sur les rochers à prendre le soleil.








On aurait pu rester des heures à les contempler... Mais aujourd'hui on a de la route! Direction la plage de Moeraki Boulders où se trouvent un certain nombre de pierres parfaitement rondes. Selon la légende maorie elles représentent des paniers de nourriture qui se trouvaient à bord du canoë Arai-ti-uru qui se serait échoué alors à la recherche de jade. Il y a aussi une explication purement scientifique mais on préfère celle-là.






Ayant décidé de faire un détour par le mont Cook nous reprenons la route en compagnie de Lisa, une autostoppeuse allemande et tourdumondiste aussi, vraiment petit ce monde. En arrivant aux abords du mont le ciel est bien chargé, puis il se met à neiger. Nous avons donc fait le détour pour rien car nous ne voyons absolument rien... Nous nous rabattons sur la péninsule de Banks, à 80 km de Christchurch dans le village d'Akaroa au bord de la French Bay! Ici les rues ont des noms français, les commerces aussi et il y a même une "gendarmerie"... mais pas de croissants... 









Le village est très mignon même s'il n'y a rien d'exceptionnel on a plutôt apprécié (notre côté chauvin). L'histoire raconte qu'avant que les anglais ne signent le traité de Waitangi avec les maoris, des français auraient acheté ces terres en vue d'une colonisation mais ils sont revenus trop tard, le drapeau de l'Union Jack y flottait déjà!


Samedi 9 juillet direction Christchurch où nous rendons le van, le check-out prend moins d'une minute (et nous qui nous prenions la tête pour les quelques pets sur le pare-brise...) puis nous prenons le chemin du centre ville avec nos sacs sur le dos, ça faisait longtemps. Nous approchons la ville et sommes confrontés aux premiers décombres. En effet Christchurch a été frappé par deux séismes en l'espace de 5 mois dont le dernier le 13 juin et la moitié de la ville est sinistrée, barricadée, désertée. C'est assez impressionnant pour une si grande ville et tristement touristique car les seuls personnes que nous croisons sont venus observer les dégâts... Nous nous doutions que la ville serait certainement sinistrée mais nous n'imaginions pas à quel point. Ce passage de notre tour du monde est assez étrange mais finalement enrichissant dans un sens, sans savoir comment vous l'expliquer...








C'est dans une ville déserte que nous faisons une balade de 2 heures tout de même avant de jeter l'éponge et décider de finir la journée (et la nuit) à l'aéroport. Juste avant de monter dans le bus nous trouvons un petit kiosque japonais à l'angle de Papanui Street et Bealey Street où nous nous régalons, après 3 semaines de cuisine de camping (et un bon nombre de sachets de "mie") c'est le luxe!


(Arf, une vraie Cendrillon...)

Poulet frit sur riz au beurre (miiaaaam!)




Nous passons une nuit difficile à l'aéroport avant de monter dans l'avion qui nous amène à la destination suivante : OZ!


Toutes les photos de l'île du sud en attendant :

3 commentaires:

  1. "le cadre est intéressant" muhahahahahaha !
    J'adore :)
    Bon alors les Doos, ça vous plait ou pas la NEW ZEALAND? On sent un peu de déception après l'Amérique du sud non?
    Les photos sont splendides comme à chaque fois) Empresse toi de mettre ton copyright Raksa.
    Et après les pingouins, je veux voir les kangourous, les koalas, les alligators et compagnie!
    J'espère que vous allez bien, que vous profitez encore comme au premier jour, que vos familles et amis ne vous manque pas trop, que vous vous supportez encore un peu. En tout cas, je vous envie à chaque post, à chaque photo et à chaque fois que je monte dans le métro!
    ENJOY LES DOOS !
    Un p'tit skype bientôt?
    Des bisous & TaKe CaRe,
    Life Is BeauTifuL!

    RépondreSupprimer
  2. Hello les amis!

    Vous avez eu du beau temps sur l´ile du Sud finalement... Top! Nous n´avions pas ete aussi chanceux. Vos photos sont magnifiques! Nous, nous avons trouve notre nouveau paradis, le Bresil, ou contrairement a NZ, il fait vraiment tres chaud! ;) Amusez-vous bien en Australie. On continuera a vous suvire a notre retour a Paris!

    Lorraine et Anas

    RépondreSupprimer
  3. Oi!
    Ah le Brésil... Profitez bien!! Actuellement en Australie on se ruine et on "subit" la location de notre van Wicked Campers...
    Encore une fois profitez bien avant de rentrer et on attend vos impressions d'après tour du monde ;)
    Biz

    RépondreSupprimer

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!