dimanche 5 juin 2011

Mi Buenos Aires querido

Buenos Aires... Nous attendions cette destination depuis plusieurs mois et encore plus depuis que nous avions reçu Ari et Soli sur notre canapé torcéen au mois de janvier. Le 15 mai nous y sommes enfin! Après 4 mois d'attente et environ 23 heures de bus dans les jambes nous débarquons au terminal Retiro à 9h du matin. Après une mini-toilette, un brossage de dents et un dépôt de sacs en consigne nous demandons notre chemin dans le terminal de bus. On essuie deux refus d'aide (des vrais refus, pas des gens qui ne savent pas t'expliquer, deux beaux refus purs et simples) on avait plus l'habitude mais c'est aussi ça les grandes villes... On ne se laisse pas démonter et on essaie la valeur (quasi) sûre : le kiosque à journaux. On a une info un peu vague mais nous partons quand même à l'assaut de la ville en attendant de rejoindre Ari et Soli chez eux dans l'après-midi.

Le quartier de Retiro tout proche de la gare routière n'est vraiment pas terrible, nous ne nous attardons pas et filons vers le quartier dit "des affaires", le Micro Centro et comme nous sommes dimanche matin c'est mort. Mais nous nous imprégnons en douceur de l'atmosphère de la ville. On englouti un Burger King et on continue notre balade jusqu'à la Casa Rosada, Puerto Madero et passons devant le Luna Park (le POPB porteño).


La Casa Rosada




Il est enfin l'heure de retrouver Ari et Soli! Direction Palermo via le bus 106. Nous ne savons pas trop où descendre, notre seul repère est le numéro des cuadras (pâté de maisons), jusqu'au moment on nous apercevons Ari et Soli. Hop hop hop tout le monde descend! De vraies retrouvailles! Après avoir posé nos sacs, Ari et Soli nous proposent de faire un repérage du quartier. Palermo est un quartier très vivant où l'on trouve boutiques, bars et restaurants à tous les coins de rue, nous trouvons ça très agréable.

Qu'il est bon de se retrouver chez eux... Notre première soirée est à l'image des soirées que nous avions passées chez nous, une ambiance plus qu'agréable, de la musique, de la bonne bouffe (empanadas), des rires, rien de plus pour nous rendre heureux. Ah et si, nous avons enfin fait la connaissance de Rocco, une boule de poils tellement attachante qu'on ne s'imagine déjà plus vivre sans lui!


Roquito d'amour!
Pour nous Buenos Aires s'annonçait comme une étape agréable et cool, le lendemain nous démarrons donc la semaine en douceur avec un lever à 10h30. Ca faisait un bail. Dans l'après-midi nous flânons dans Palermo et jusqu'à l'avenue Santa Fe où se trouvent de nombreuses boutiques. Le soir nous retrouvons Soli, Ari est à la fac, Diana, une amie de Soli nous rejoint et nous passerons une 2e soirée agréable, Diana apprend le français depuis peu c'est donc un vrai échange culturel et linguistique autour d'une milanesa napolitana. Huuum!

Mardi nous faisons un tour dans le quartier de Recoleta, un quartier chic où l'on trouve même un quartier qu'Ari a baptisé le "little Paris" en raison de l'architecture semblable à notre capitale. C'est d'ailleurs ici que se trouve l'ambassade française. Nous retrouvons ensuite Ari et Soli pour aller visiter La Tour de Babel de livres de Marta Minujin.






Nous nous baladons ensuite dans le centre de la ville, entre boutiques et galeries de tatouages puis nous finissons au supermarché, au menu ce soir... tartiflette! (Quoi encore?!)




Mercredi nous démarrons plus tôt notre journée et nous rendons dans le quartier de San Telmo, surtout connu pour ses antiquaires mais aussi ses cours tango. Nous y trouvons aussi quelques boutiques de fringues très sympas, mais nous résistons. Nous prolongeons la balade jusqu'au quartier de La Boca d'où est originaire Maradona, nous exagérons à peine en disant qu'il est ici une des "légendes" du pays et encore plus du quartier. Le seul intérêt touristique du quartier se résume au Caminito, un mini quartier (qui se résume à quelques rues) aux maisons très colorées, aux stands artisanaux et aux danseurs de tango qui s'éxhibent dans les rues pour prendre des photos avec les touristes.








Le soir nous allons dîner chez les parents d'Ari, nous passons un moment très agréable et convivial en famille, nous parlons un peu anglais, un peu espagnol et même français avec le père d'Ari! Encore un bon moment!

Jeudi nous continuons notre visite la ville en passant par Recoleta, les parcs environnants, le Musée des Beaux Arts, le cimetière de Recoleta (très semblable au Père Lachaise), etc. Un petit passage obligé par une boutique de fringues pas chères pour Prisca, pour remplacer le fameux jeans oublié à Santiago plus deux ou trois bricoles indispensables au voyage. Le soir nous repassons une soirée autour des empanadas faits maisons de la maman de Soli... un délice!! (Gracias Patricia!)


Vendredi nous nous rendons à la Rural, un parc des expositions qui accueille ArteBA, la plus grande foire d'art contemporain d'Amérique Latine. Nous y passons un petit moment et prenons plaisir à découvrir un Buenos Aires très artistique et parfois "huppé" qui du coup nous donne l'impression d'être dans une grande ville européenne en contraste avec les autres capitales sud-amériacaines que nous avons traversé. Pas désagréable. Nous finissons la journée par un dîner chez les parents de Soli où son père nous attend depuis plusieurs mois pour nous faire goûter le pollo al disco arado (plat de poulet mijoté avec légumes). Difficile à expliquer alors on choisi de vous le montrer...


Le pollo al disco arado, tout un art




Inutile de préciser qu'on s'est régalés, autant au niveau culinaire qu'humain, la famille de Soli est vraiment très accueillante, ses parents nous offrent même un maté en cadeau de bienvenue en Argentine. Et ce n'est pas n'importe quel maté puisqu'il s'agit du premier maté de leur vie de couple, un bon présage nous ont-ils dit! Nous qui en cherchions un nous ne pouvions pas imaginer mieux! Pour les non initiés le maté est une sorte d'infusion traditionnelle amère très répandue en Argentine, il est courant de se balader avec son maté (le récipient, sorte de calebasse), sa yerba (l'herbe), son thermos et de partager un maté avec ses amis où que l'on se trouve. Une tradition très conviviale à l'image des argentins!


Samedi. Enfin le week end pour Ari et Soli! Avant de partir en vadrouille nous faisons un saut à la quincaillerie du coin afin de dégoter de la peinture pour le projet "Do the Roof" qui aura lieu le lendemain. Mission accomplie. Nous nous rendons dans le quartier chinois de la ville, acheter quelques sushis et maki rolls que nous dégustons dans un parc. Un pique-nique sushis, on aura rarement fait plus chic. 







Nous faisons le tour d'un marché artisanal où nous trouvons la bombilla (la paille pour boire le maté) idéale pour notre tout nouveau maté. Nous prenons notre dessert/goûter chez Volta, un des nombreux glaciers de la ville. Ari nous amène ensuite à la sortie de la ville afin que l'on puisse apercevoir la rivière La Plata, nous découvrons un autre visage de la ville, plus calme et "vert". Nous arrivons pile poil pour le coucher du soleil. Après cette journée éreintante nous ne pensons qu'à une chose : manger! (oui, encore) Et ce soir c'est fondue de fromage à la Rosadita! Bon le fromage n'a rien à voir avec les vraies fondues françaises (le fromage c'est un problème international, un candidat devrait penser à l'évoquer dans sa campagne présidentielle, y en aura au moins un pour qui on pourrait voter et qui aurait du crédit) mais on apprécie quand même (et on est grave en manque aussi) et on finit même par une touche sucrée avec la fondue... au chocolat!! Miam!


Dimanche, notre dernier jour à Buenos Aires. La semaine est passée à une vitesse phénoménale encore une fois... Aujourd'hui c'est un jour spécial (euh non on pensait pas au jour du seigneur désolés). "Do the Roof". Ari et Soli viennent d'emménager dans cet appartement et leur terrasse offre un beau mur blanc... L'esprit artistique de Raksa cogite depuis quelques jours et un projet va enfin voir le jour. Pendant que Ari et Raksa s'attelent à la première couche de peinture, Soli et Prisca sont en cuisine (oh le beau cliché!), au menu pizzas maisons et fondant au chocolat glacé au dulce de leche (light, très light). A peine la première couche de peinture appliquée, la pluie fait sa première apparition de la semaine (toujours au bon moment celle-là). On fait donc une pause et on englouti les pizzas délicieuses! La pluie s'est arrêtée, nous pouvons continuer jusqu'au bout de la nuit (ou presque) ...



Do the roof! from Yksor on Vimeo.

Notre séjour à Buenos Aires sera à toujours marqué chez Ari et Soli, ou du moins jusqu'à ce qu'ils déménagent, mais laissez nous rêver!


Voilà comment nous avons terminé notre séjour dans la capitale argentine : en beauté! Nous avons adoré cette semaine entre amis, parce qu'au delà de notre rencontre via couchsurfing ce sont bien des amis que nous avons rencontré et se fut un vrai plaisir de partager tous ces moments avec Ari, Soli, Rocco, leurs familles, leurs amis et leur quotidien qui ont apporté un souffle nouveau à notre voyage. On dit les argentins très amicaux et c'est véridique, Ari, Soli et leurs proches ont vraiment été géniaux durant notre séjour, un grand merci à eux! Nous quittons Buenos Aires le coeur et l'esprit rassasiés (oui on pourrait rajouter l'estomac) et tout de même un peu tristes de devoir à nouveau quitter les amis... Mais ce n'est qu'un aurevoir. "Nos vemos queridos amigos"



3 commentaires:

  1. Huuuum il donne trop faim cet article !! Franchement on s'y croirait, c'est tellement bien écrit, ( good job Prisca !!) . Les photos sont superbes, com d'hab !
    Et cette video .... Une video de folieee !! Elle est juste, morteeeelle !! Et la peinture l'est encore plus !! Good Job Bro' !!! On en a tjs pleins les noeils avec vous !!!! On surkiiiffe !!
    Bon les Gros Doos, on vous dis à bientot pr de nouvelles aventuuures !!
    Muuuaaaah de nous 3 ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Gracias a ustedes por visitarnos y compartir tantos buenos momentos juntos! Los esperamos en esta o en cualquier parte del mundo, donde por seguro...nos volveremos a ver! Los queremos mucho amigos! Ari, Soli y Rocco.

    RépondreSupprimer
  3. Hello Tourdumondistes !

    C'est fou de voir à quel point on a été quasiment aux mêmes endroits à peu de temps d'intervalle, y compris le resto de sushi à La Paz !!
    On remonte sur Santiago demain, et nous arriverons sur l'Ile de Paques quand vous en repartirez... Peut-être se croisera-t-on en Nouvelle-Zelande ?!
    Quoiqu'il en soit, continuez de profiter à fond de votre voyage !
    A bientôt, qui sait ?
    Céline&Vivien

    RépondreSupprimer

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!