mercredi 17 octobre 2012

C'était bien les vacances...

... mais c'est loin!

On s'était promis de continuer à alimenter le blog des récits de nos petits voyages après notre retour mais il faut bien avouer qu'on est pas très assidus... (faignants?!)

Allez, on essaie de se rattraper et on se met au rapport de nos dernières vacances!

Cela faisait au moins 6 ans que nous n'étions pas partis en vacances au moins d'août, on est pas fans des secteurs bondés mais pour le coup on ne l'a pas trop ressenti. Bizarre.

On remonte donc en voiture le lundi 13 août, direction Sainte Marie en Ré! On y avait déjà fait un petit tour au mois de mai avec les copains, on y retourne pour quelques jours retrouver Aurélie et Matthias, avec qui nous continuerons la route des vacances jusqu'à "chez eux", à Montpellier.

On a donc passé 4 jours ultra coolos dans la maison familiale d'Aurélie sur l'île de Ré, une vraie ambiance vacances (lever tardif, petit tour au marché, déjeuner en famille, sieste, plage, apéro, dîner en famille, etc.). Un rythme tranquilou, sous le soleil...

Les dunes de sables de la plage des Grenettes
Les fruits de mer, slurp!
Le "ceviche" (petit souvenir culinaire du Pérou)
Les pins du jardin

Le soleil, le ciel et... bah elle est où la mer?










Le déjeuner, une méga rascasse au barbecue

Un peu de sport les gars?
Vendredi 17 août, direccion Espana! La route est plutôt rapide mais il fait chaud, très chaud dans les voitures (sans clim :*).

Première étape San Sebastian, enfin Donostia en basque. Et oui, ici on est au pays basque et l'espagnol n'est donc pas la langue officielle (galère en perspective??!). Nous sommes ravis de découvrir un autre visage de l'Espagne, car même si nous aimons beaucoup Barcelone (pour y avoir été plusieurs fois, c'est dire qu'on l'aime!) nous avions vraiment envie de voir autre chose. Et nous n'avons pas été déçus DU TOUT!

San Sebastian est une station balnéaire réputée pour sa baie, située au nord de l'Espagne et à seulement 20 km de la frontière française.



Qui a dit "oh les jackys"?!




On galère un peu avec les directions et tous les panneaux routiers écrits en basque mais on finit par arriver. On s'installe dans un des deux campings de la ville, l'occasion de se renseigner un peu sur le coin. Oh tiens, on arrive en pleine feria, du coup tous les soirs c'est plutôt festif! Défilé de marionnettes géantes, concerts, stands de nourriture et concours de feux d'artifice! Sans oublier BIEN SUR pinxos y canas (ndlr tapas et bière)!





Fête forraine







Danse folklorique messieurs

... et mesdames!





Pinxos y canas!



Deux jours plus tard nous continuons vers Bilbao, à 240 km à l'ouest de San Sebastian. La ville n'est pas tout à fait sur la côté mais se situe plutôt à l'embouchure de la Nervion et la mer Cantabrique. Bilbo en basque, est un important port et centre industriel de la région. A notre arrivée nous sommes tous fatigués, nous posons les tentes au camping Arrien de Gorliz, et comme il est situé à une vingtaine de kilomètres du centre ville de Bilbao, nous dînons au camping, allons faire un tour sur la plage qui se trouve à 2 pas, buvons un verre près du port de Gorliz et nous nous couchons "tôt" (terme tout à fait relatif en période estivale).




A croire que nous avons choisi la bonne période pour venir, nous tombons encore en pleine feria! Sur les conseils du propriétaire du camping nous décidons d'aller en ville par le métro qui circule toute la nuit au mois d'août. Au programme petit tour de la ville, lèche vitrines et... fiesta!!

Musée Guggenheim

Un chien (??) en fleurs à l'entrée du musée


Architecture









A la tombée de la nuit, dans la vieille ville de nombreux stands, bars et autres scènes sont installés, les bilbainos affluent par milliers (au moins) et vont d'un bar à l'autre, changeant de style musical mais pas de brevage. Ici c'est bière ou kalimuxo (mix vin rouge et coca) en format kaxi soit 1 litre le verre :)





Et comme tous les soirs depuis notre arrivée en Espagne, nous avons le droit à un feu d'artifices!

Après ces quelques jours de fiesta en ville, Raksa nous a organisé une petite étape "nature" dans le massif des pics d'Europe, au coeur de la cordillère Cantabrique. Ca sent la rando...

Hasta luego pays basque! Fuente De se trouve à 230km à l'ouest de Bilbao et cette fois nous quittons la côte. Nous nous posons au camping, ici y a comme un vrai parfum de montagne (ça faisait longtemps!) et niveau climat c'est humide et ça caille! On ressort volontiers pulls et chaussettes!

Le lendemain encore le ciel est bas et chargé en nuages, mais le personnel du téléphérique nous assure qu'en haut il fait beau. On veut voir ça!

C'est parti!


Arrivés en haut le vent souffle mais il fait effectivement très beau et le paysage est impressionnant.




Nous prenons ensuite le chemin de randonnée pour redescendre au village de Fuente De.

Là on fait encore les malins...



Pause pique nique...

... et pause sieste (sont du sud les gars hein!! ;))

Vous remarquerez le port de chaussures adéquates n'est ce pas?!





Le soir nous sommes tous crevés, un bon curry de poulet et au lit!

Le lendemain nous décidons de nous lancer dans un autre circuit de randonnée d'une durée prévue de 5 heures. Cette fois l'ascension se fera à pieds également.

Traverser les nuages et voir ça <3









Au final on mettra 2 heures de plus, on en aura bien ch**, on a cru s'être perdus (ben oui on avait oublié la carte, c'est pas drôle sinon!), on s'est vu finir dévorés par des charognes (comment ça on exagère? si peu) mais ça en valait la peine. Traverser les nuages, c'était exceptionnel.
(NB pour des prochaines vacances improvisées : toujours emporter ses chaussures de rando. TOUJOURS)

On rentre exténués, affamés et assoiffés (on exagère à peine bis). Sur le retour, tandis que Prisca et Aurélie rampent foncent vers le camping, Raksa et Matthias ramassent quelques mûres (sont pas mignons?!), ce qui nous fera une bonne confiture :) Miam! Ben oui nous on fait des confitures en camping, pas vous? (merci Matthiaaaaas!)

Le lendemain c'est déjà l'heure de rejoindre notre dernière escale espagnole. Sur la route déjà le paysage change, on a l'impression de traverser un désert...

Et au milieu du désert... Saragosse! Une ville au milieu de rien. Ou presque. Saragosse se trouve dans la province d'Aragon et c'est quand même la 5ème ville la plus peuplée du pays. Pour la situer elle se trouve à 300km au nord est de Madrid et à 300km à l'ouest de Barcelone. A mi-chemin entre les deux donc et on un point de chute avec de rentrer sur Montpellier. On arrive vers 19h, liquéfiés sur nos sièges, il fait 40°. Pour finir notre séjour on se paie une chambre collective dans un hôtel du centre ville pour le même prix qu'un camping (c'est pas très beau de profiter de la crise... :/ mais après 2 semaines de camping sans matelas on apprécie)

Dernière soirée, dernières tapas et dernières canas. Et si on pensait attendre le soir pour sortir à la fraîche c'est foutu. A 23h il fait encore 32°...




Samedi 25 août nous passons la matinée en ville, plutôt charmante et pouvant notamment apprécier l'impressionnante cathédrale Saint Sauveur...




Palais de la Aljaferia




Nous reprenons la route après une petite razzia au supermarché pour arriver en fin de soirée à Montpellier.

Nous connaissons déjà la ville et quelques coins aux alentours mais nous y passons une semaine, à se reposer mais aussi à (re)découvrir ce petit coin du Languedoc Roussillon. C'est aussi l'occasion pour Prisca de revoir Précillia lors d'un petit repas et d'une rando au pic Saint Loup (une amie du lycée, installée dans la région depuis quelques années et pas vu depuis un moment).

Cette semaine là nous n'avons pas beaucoup sorti l'appareil photo en dehors des petites "excursions" en pleine nature au pic Saint Loup et au lac du Salagou, nous avons circulé léger et ça fait du bien aussi. 

Les Pen Duick de passage à Sète (celle là c'est pour toi Matthias)

Centre ville de Montpellier


Une mante religieuse

La vue depuis le sommet du pic Saint Loup





Le repas :-)

Le lac du Salagou

The love cactus



Raksa en mode Koh lanta (on appellera Freddy pour s'entraîner hein)




Apéro maki sur le voilier de Matthias et Simon

Le port de Palavas les flots... ...ohohoh...(c'est bon vous l'avez dans la tête?)



Aurélie et Matthias ont bien essayé de nous convaincre de rester sur Montpellier, on a quand même fini par remonter dans notre nord... Lundi 3 septembre nous reprenons donc la route vers la maison, un petit stop photo aux abords de Millau, 8h de route et les vacances étaient terminées...



Au loin à gauche la viaduc de Millau (spéciale dédicace à Aurélie, tu l'auras enfin eu!)






A la prochaine!


2 commentaires:

  1. Cool d'avoir de vos news !

    On a presque l'impression que vous êtes encore au bout du monde, comme quoi :)

    Nous on n'a pas fait grand chose depuis l'Afrique du Sud en mai pour cause de grossesse intempestive. Mais je compte bien me rattraper l'été prochain ou au pire en fin d'année. Brésil, Pérou me tentent bien bien bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui comme quoi... On est bel et bien rentrés dans notre belle France mais on est quand même nostalgiques de cette année de vadrouille!
      Encore félicitations pour ton bébé ;) des beaux voyages en famille en perspective alors, chouette!! Allez courage pour les derniers mois!

      Supprimer

Veuillez saisir votre commentaire.

Si vous avez un compte (Wordpress, Google, etc) vous pouvez vous identifier via la liste déroulante, sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Pour être avisé(e) en cas de réponse à votre commentaire cliquez sur le lien "S'abonner par email" qui apparaît une fois que vous êtes identifié(e).

A très bientôt!